Nos cosmétiques sont-ils dangereux ?

Le 18 février, UFC Que Choisir a publié sur son site internet la liste de 185 produits d’hygiène du quotidien qui contiennent des substances toxiques, allergisante, irritante ou perturbateur endocrinien pour notre organisme. Etant moi-même consommatrice (comme la plupart d’entre vous j’imagine) de certains de ces produits, je me suis retrouvée ce matin à lire cette liste, en poussant des « NON MAIS NON » toutes les 2 minutes.

De nos jours, on accorde trop facilement une confiance injustifiée dans des marques/groupes cosmétiques qui pourtant ne respectent pas leurs client(e)s. Pourquoi ? Nous avons un accès à l’information presque illimité, internet nous donne la possibilité de faire des recherches, de nous informer, de nous éduquer, et donc de consommer intelligemment.

Je suis la première à acheter des produits dont je connais pertinemment la composition nocive, ou borderline. Parfois, mon acte d’achat vient du fait que j’ai oublié de renouveler un produit que je ne trouve que sur internet, ou encore parce que je me laisse séduire (naïvement) par le joli packaging coloré. Je me sens en partie responsable, moi, consommatrice, de ce triste constat. Si les consommateurs se montraient plus vigilants, plus sélectifs, plus responsables aussi, peut-être que les groupes cosmétiques devraient changer leurs process de fabrication ? Mon constat est certes un peu utopique, mais pas totalement irréaliste je pense.

cosmétiques dangereux

Penchons-nous maintenant sur la véritable nocivité de ces produits.

62 produits de la liste contiennent des allergènes, principalement de la méthylisothiazolinone (MIT).  À la suite des différentes publications européennes, la MI a été déclarée « allergène de l’année 2013 » aux États-Unis et va être testée en routine dans la batterie d’allergènes standard nord-américaine. Allergène de l’année 2013. Voilà voilà.

101 produits contiennent des perturbateurs endocriniens. Un perturbateur endocrinien, c’est un en gros un « leurre hormonal », qui agit entre autre sur la santé reproductive, aussi bien des humains que des animaux. Mais qu’est ce que ça vient faire dans notre produits cosmétique/d’hygiène ? Je vous le demande. Et je cherche encore la réponse, donc si vous l’avez n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires.

L’objectif d’UFC Que Choisir en établissant cette liste (qui donne le nom des produits, c’est assez rare pour le signaler) est clairement de sensibiliser et d’éduquer les consommateurs, comme le dit Olivier Andrault, chargé de mission à l’UFC-Que choisir, « il s’agit pour nous de prouver au consommateur que la réglementation qui rend l’affichage de la composition des produits obligatoire permet à chacun d’agir en conscience. Chacun peut s’en sortir sur la base d’une information minimale ».

Acheter des grandes marques n’est pas une garantie de qualité, et c’est là tout le problème, car les consommateurs pensent que les produits bas de gamme ou de marque distributeurs sont souvent plus nocifs. Les mentions commerciales sur les produits ne doit pas non plus nous induire en erreur, on le sait depuis longtemps mais on a tendance à trop se fier à des mentions comme « sans parabens », « hypoallergéniques » etc.

cosmétiques dangereux

Mon avis

(Parce qu’il est essentiel à votre vie ^^)

Evidemment, il est difficile de devenir un consommateur exemplaire. Déjà parce qu’on a tous des motivations différentes dans nos actes d’achats, des exigences différentes, des envies différentes. Mais je pense aussi qu’il est important de savoir ce qu’on achète. Je n’ai aucun problème à dire que j’achète un produit de cette liste si je sais qu’il contient un produit toxique, l’importance selon moi est de faire mes achats en toute connaissance de cause. Vous me suivez ? Dire j’ai acheté ceci, mais je ne savais pas que sa composition était mauvaise pour moi, c’est ça qui me choque. Mais dire je l’ai acheté en sachant qu’il n’est pas parfait, cela me convient.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous découvert des produits que vous utilisez au quotidien dans cette liste ? Allez-vous modifier vos comportements d’achat ?

SIGNATURE CECILE

 

Partage !

7 Commentaires

  1. 26 février 2016 / 10 h 17 min

    J’en utilise que 2 dans la liste (la crème solaire Nuxe juste l’été, et parfois un des dentifrice Signal – mais je change souvent pour ces deux produits, donc à l’avenir je changerais ^^).
    En tous cas, ça fait peur. Après t’as raison, chacun fait bien ce qu’il veut, mais bon.. Au delà de notre corps, c’est notre planète qu’il faut protéger 🙂

    • Cécile 26 février 2016 / 10 h 26 min

      oui c’est vrai, l’important c’est d’acheter en sachant ce que ça contient, l’impact que ça a sur nous et notre environnement. Après on reste libre de nos choix ^^

  2. Alexandrine
    23 février 2016 / 18 h 47 min

    Mouai bon je vais regarder de près mes produits d’hygiène intime… Beaucoup de produits pour enfants, même si je ne suis pas encore concernée cela donne à réfléchir pour le choix des produits que l’on sera amené à utiliser un jour! Et puis chaprau bas aux produits à connotation bio/naturel!!

  3. Katy
    23 février 2016 / 15 h 45 min

    ce qui me choque également c’est la quantité de produits destinées aux enfants/bébés, certaines marques comme biolane que je pensais bien… ne l’est finalement pas tant que ça, d’ailleurs le nom est fait pour porter à confusion je pense.

    • Cécile 23 février 2016 / 16 h 00 min

      Tout à fait, et il y a déjà eu plusieurs dépôts de plainte pour l’utilisation du terme « bio », comme bioil qui a du changé son nom, mais ce sont des procédures longues et complexes :/

  4. 23 février 2016 / 14 h 06 min

    Je pense que ce qui m’a laissé bouche bée dans cette liste, c’est que la majorité sont des produits destinés aux petits et ça me rend malade! Pareil pour les produits d’hygiène intime et encore pire le lubrifiant pour flore sensible!!! Et apres on s’étonne qu’on a des irritations bizarres, des maladies louches et nos enfants ont 3 oreilles (bon là j’extrapole lol)…
    Enfin bref, je suis d’accord avec toi, le tout c’est de savoir, un peu de transparence ça fait du bien!

    • Cécile 23 février 2016 / 15 h 59 min

      J’en ai pas parlé dans l’article parce qu’on ne parle pas trop bébé par ici, mais tu as totalement raison, ça fait vraiment peur. Il faut vraiment que le grand public soit sensibilisé à tout cela :/

Laisse nous un commentaire !